sur notre blog Fessées Pyrénéennes. Maître Ours et ses soumises vous racontent leurs jeux entre adultes consentants. Fessées, bondages, exhibitions, à chaque soumise son jeu, ses plaisirs. Découvrez aussi l'apprentissage du rôle de domina de Mirabelle (soumise de Maître Ours) et les récits de ses soumis. N'hésitez pas à commenter et à participer aux provocations de ces chipies. Bonne visite.
Repères du blog :



récitsRécits carnet de punitionPunitions album photoPhotos VidéosVidéos




12 avril 2011

Récits

Une inoubliable expérience

Troisième convocation : quatrième jour

J’avais déjà bien souvent eu l’occasion de tester les liens et le bondage. Expérience lointaine et avec une autre personne. Mais rien ne me laissait penser que cette fois-ci quelque chose de merveilleux allait m’arriver. Forest Gump n’a toujours pas été rattrapé. Et ce n’est pas cette belle journée qui allait être la bonne. Aujourd’hui ma vie sexuelle va changer.

Maître Ours a décidé de me faire goûter au bondage. Muni de sa valisette « Ali Baba », il sortit plusieurs cordes de diamètre et de couleur différentes. J’avais bien compris leurs usages. Mais ces cordes-là ont quelque chose de magique.
Il commença par saisir une corde de couleur rouge. Puis avec beaucoup d’attention et de précision, il fit un nœud assurant une fixation de qualité. Doucement, il enroula mon sein droit, en serrant délicatement la corde afin de pouvoir le redresser. Il semblait être à ses ordres, comme hypnotisé. Satisfait, il fit de même avec le second. Je n’avais pas imaginé qu’un bout de corde aurait pu tenir mes seins comme un soutien-gorge. Pourtant, c’était mon ressenti. Je ne pouvais pas ignorer qu’ils étaient là offerts à son regard et à sa merci.
Il prit alors mes poignets et les attacha derrière mon dos. Il prenait le temps de bien positionner la corde et de m’immobiliser sans me blesser. Mes épaules tirées en arrière relevaient ma poitrine. Il me caressait délicatement, jouant sur les cordes pour titiller mes sens. L’adrénaline du jeu commençait à se déployer dans mon cerveau, m'offrant une impression de douce drogue.
Puis il prit une nouvelle corde. Il l’entoura une première fois autour de ma taille. Puis il la passa dans la fente de mon sexe. Elle frottait avantageusement mon clitoris provoquant une nouvelle décharge d’adrénaline. Il l’attacha solidement et refis un test de l’intégralité de son bondage. La corde frottait les zones érogènes et intensifiées mes sens.
Il déposa un bandeau sur mes yeux afin que je ne puisse rien voir de ce qui allait suivre. Sa main passe sur mon clitoris, question de repérer mon état. Mon visage s’est détendu. Mon corps devenu très sensible réagit immédiatement aux moindres caresses. Il entreprit alors un travail des seins. Application des pinces, aspiration des tétons, coup de cravache sur la poitrine. Douleur ou plaisir ! je ne sais plus. Un tourbillon m’emporte. Je ne contrôle plus rien.
Il poursuit sur mon sexe. Quelques caresses puis les pinces viennent orner mes petites lèvres. Je sens un instrument qui aspire goulument mon clitoris. Ça y est j’y suis. Je ne contrôle plus rien. Je suis libre. Jamais une telle sensation n’avait effleuré mon esprit. Un simple jeu qui pourtant venait de m’ouvrir les portes du plaisir. L’ultime échelon qu’il me fallait franchir. Je ne l’imaginais pas ainsi. Mais ce fut un réel bonheur.



L’après-midi, la rencontre de Saskwash allait compléter cette merveilleuse journée. Les deux compères avaient convenu de me corriger tous deux. Maître Ours ouvrit les festivités. Pencher en appui sur le dossier d’une chaise, il montra à son hôte sa méthode de punition. Saskwash, très attentif, ne loupait pas une miette du spectacle. Mais qu’avait-il donc dans la tête ?
Sur ma droite, posés sur la chaise, il y avait différents instruments que Saskwash avait amenés pour l’occasion, dont un martinet, des fouets de différentes formes et trois cannes. Le tout avait été soigneusement emballé dans un étui de tissu bleu.
Après avoir terminé les prémisses à la main, Maître Ours enchaîna avec la cravache et les verges. Les fesses ainsi exposées à Saskwash m’indisposaient. Mais je n’avais pas le choix. La fessée de Maître Ours terminé, analyse et échange d’expérience. J’étais devenue le cobaye d’une réunion de dominants. Échanges de techniques ! Démonstration pour bien les retenir. J’étais au cœur de leur attention, ou plutôt mes fesses qui avaient dû subir une première punition.
Vient le tour de Saskwash. Je fus d’abord placée en position classique OTK. Sa main s’abattait sans frémir ni hésiter. L’astronaute n’en était pas à son premier essai, et les lunes devaient être sa principale destination. Les échauffements terminés (comme si j’en avais eu besoin), il me fit me lever pour poursuivre la punition. Il s’équipa d’un martinet avec des lanières larges. Puis il me fouetta les fesses et le dos. Je n’osais trop réagir, car j’avais promis à Maître Ours de lui faire honneur.
Vint le tour de l’instrument symbolique de l’éducation anglaise : la canne. Je ne connaissais pas cet instrument. Aussi, lorsque le premier coup tomba, j’ai eu une sensation de lourdeur sur les fesses. Trois coups suffiront pour une première fois. Et bien sûr, analyse et comparaison de la technique et du chef d’œuvre réalisé.
Je n’avais qu’une hâte : qu’ils cessent tous les deux de me prendre ainsi comme cobaye. Même si, je dois l’avouer c’était très excitant. 


Le résultat



La punition s’est terminée par un fouettage de mon minou. Les genoux ramenés sous mes bras laissant mon sexe bien offert. C’est au tour d’un petit martinet de confection artisanale et munie d’une vingtaine de cordelettes de chauffer cette zone érogène. Je n’ai pas su résister bien longtemps. Les dominateurs ont gagné une bataille. Mais, c’est promis, je continuerai à faire des bêtises, rien que pour le retrouver un tel plaisir.

19 commentaires:

Alain a dit…

Je suis content mira que tu ais apprécié les "jeux de cordes "....finalement se retrouver prisonière d'une toile d'Araignée ??? ce n'est peut être pas si désagréable ?

mirabelle33 a dit…

Oui tout à fait. Je connaissais, mais pas avec ce résultat là. Ce qui explique mon égoïsme pour l'écrire ce récit. C'est une sortie d'un long tunnel et d'un parcours difficile. Un jour j'arriverai à l'écrire et à faire partager mon expérience.

SASKWASH a dit…

Bienvenue au club 'O' chère Mira, club dont la devise est tu t'en doute : "yes wee-canne" !

(oki oki c'est lourd je retire ! ! )

J'adore lorsque tu fait des bêtises .... Enfin, je ne sais pas lequelles, mais apres tout est ce vraiment nécessaire de le savoir.

bisous

Aline a dit…

Une fessée et un bon thé rien de mieux pour clore un gouter coquin.

SASKWASH a dit…

et une belle fessée vaux toujours mieux que deux thé l'aura ! ! !

(hum !!! d'accord là aussi c'est lourd, je retire encore une fois)

bise

Maître Ours a dit…

et oui mira, aline ontcinnu la caverne de l'ours avec ses jeux dédiés, il semble qu"elles aient aimées Oui aline le thé aoras une apres midi à jouer est bien venu surtout accompagné de petits gateaux ou de crêpes.
bienn sur en principes les dames sont covoquées pour prendre leus punition mais il faut penser au "remontants" surtout quand elles sont courageuses qu'elles assument leur jeu voilà pourquoi aprés les punitions il y a des "douceurs" qui donnent le pardon !!!!!!!!

mirabelle33 a dit…

Bienvenue Aline sur Fessées Pyrénéennes. Pourrais-tu s'il te plait utiliser un autre pseudo pour éviter les confusions avec l'Aline qui participe à la rédaction des récits. Merci.

mirabelle33 a dit…

Coucou Sasky, je fais partie d'un seul cercle "le mien" :D c'est le meilleur et là où je me sens le mieux.

Mais quel bonheur vous m'avez fait vivre tous les deux. Encore mille merci. Et il me reste encore le deuxième jour à raconter. En aurais-je le courage. Parce que là aussi, le ressenti était très important et nouveau.

Aline a dit…

mais que vois-je?? une 2ème Aline, je savais bien que j'avais une soeur jumelle, mais j'en connais qui vont s'arracher les cheveux car 1 Aline, c'est déjà dur mais 2, bonjour les dégats!!!8-}

SASKWASH a dit…

Tu sais Gary par fois je me demande vraiment en ce qui concerne ces belles Dames si c'est une convocation ou bien une réelle co-vocation.

SASKWASH a dit…

Mira, en fait Oba... c'est pas un cercle du tout c'est surtout ce qu'il y avait écrit sur tous les t shirt au USA ....

D'un autre coté, tu le sais j'ai aussi pas mal de choses a raconter et je suis loin d'être a jour. parfois il faut prendre le temps. Enfin là je le prend beaucoup. Mais viendra bien un moment où ça va sortir. En attendant je t'embrasse.

SASKWASH a dit…

Ne t'inquiète pas Aline même avec deux on va gérer, on a connu pire. Il suffira de développer les arguments et les instruments adéquat tu ne crois pas ?

bise

mirabelle33 a dit…

Obao c'est pas un déodorant ça !! pfff, tu en as de ces idées !!

Toi loin d'être à jour !! j'avais même pas remarqué !! :p je crois que je tiens là un argument de chambrage que tu vas adorer. Bon, sûr que je prends des risques. Mais bon, même pas peur :D

Alors pour ton récit, forcément il sera parsemé d'erreur. Mais j'ai confiance au soutien de mes lecteurs qui sauront voir la vérité. ;)
:-*

SASKWASH a dit…

Oh bien ça pour avoir des idées, tu le sais bien que j'en ai des idées, ce n'est pas ce qui me manque le plus les idées .... dont certaines à suivre sans modération (et attention tu es peut-être concernée). MDR !

Les retards ne sont pas des arguments ce sont des faits ! LOL ! Mais puisque tu n'a pas peur, tant mieux, va y avoir du sport alors. ;)

Ensuite je ne fais pas d'erreur, mais des écarts .... nuances ! ! !

bisous

mirabelle33 a dit…

:))

Je suis courtoise. Commences à t'entraîner, j'arrive !!! =))

Ah tant que j'y pense, évite le "grand écart", cela pourrait être douloureux pour tes adducteurs. :D

Et dire qu'il y a un bruit qui court toujours !!! Il n'est pas prêt de me rattraper celui-là.

SASKWASH a dit…

Question du bruit, je n'en fais pas affaire personnelle tu sais, mais si toute fois je peux y mettre mon grain de sel, voici une affaire que je serait heureux de prendre en main LOL 8-}!

Mes abducteurs ? mes abducteurs ? tiens vraiment je n'y avait pas pensé .... mais dis moi à propos des tiens il sont bien préparé je suppose ! ???

:))

mirabelle33 a dit…

Ah tu veux aussi faire partie de la liste (longue) des motivés à mon éducation. Tu sais que plus j'ai du monde sur cette liste, plus je suis fière d'être une chipie. Et ça va être vraiment très dur de m'avoir.

Mes adducteurs ne sont pas préparés à un tel exercice.

Aline a dit…

@Saskwash : dis là tu tends le baton pour te faire battre ou tu cherches le chambrage???

Pas difficile de gérer 2 Aline??? il faudrait déjà réussir à venir en voir une, et on verra après!!!! :)) :))

excuse moi mais celle là tu l'as cherchée!!! Presque trop facile!!! :p

mirabelle33 a dit…

=)) elle est trop forte mon élève !!! Et un coup droit puissant !!! Sasky saura-t-il renvoyer la balle tout en restant sur le terrain.

Ah j'adore le tennis moi !!!

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Pour utiliser les émoticônes mis à votre disposition vous devez saisir le code affiché à droite de l'image dans votre message.
Vous pouvez utiliser des balises HTML, comme <b> , <i> , <a> .

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...